Le jeûne

Le jeûne nous affranchit de la peur (pendant de l'ignorance) et de l'assujettissement (ignorance de soi par manque d'expérience)

QU'EST CE QUE LE JEÛNE ?

       Le jeûne est sans doute l’une des plus anciennes approches d’autoguérison. Même dans la nature, les animaux cessent instinctivement de manger quand ils sont malades ou blessés.

Le jeûne consiste à s’abstenir de tout aliment et/ou de tout liquide pendant une période plus ou moins longue dans le but de reposer, détoxiquer et régénérer l’organisme. Selon ses tenants, le jeûne contribuerait au maintien d’une bonne santé, au même titre qu’une saine alimentation et à un exercice physique régulier comme la marche en pleine nature. 

Le jeûne est une pratique traditionnelle et ancestrale, les anciennes civilisations l'ont toujours utilisé en préventif ou curatif.

     « Quand le corps est chargé d’humeurs impures, faites-lui supporter la faim : elle dessèche et purifie » disait Hippocrate, et bien après, au 4ème siècle,

     « Le jeûne guérit les malades, dessèche tout écoulement, repousse les démons, expulse les pensées malsaines, purifie le coeur, rend l'esprit plus clair et sanctifie le corps. Le jeûne est une force et mène à de grand succès » disait Athanase d'Alexandrie

Notre médecin intérieur ...

Le jeûne se pratique court (de 12h à 3 jours) ou long (plus de 3 jours), sec (sans liquide) ou hydrique (avec jus et bouillon), seulement à l'eau (hygiéniste), intermittent, alterné, aléatoire, thérapeutique... selon son ressenti, ses possibilités et sa maladie.

POURQUOI JEÛNER ?

     Pour offrir à notre organisme un temps de pause qui peut s'avérer particulièrement bienfaisant au vu de notre rythme de vie, de nos habitudes alimentaires, de nos pensées, de nos conflits et de notre environnement d'aujourd'hui.

Pour vivre une expérience personnelle, voir comment je réagis face au sevrage alimentaire, comment mon corps s'exprime, comment je vis sans cet addiction, qu'est ce que ça vient chercher en moi, comment j'occupe ce temps de liberté...

Le jeûne est aussi un moyen de stimuler le processus d’auto-guérison. L'organisme en jeûne se désintoxique, se régénère et rajeunit. Ce travail s'opère aux niveaux physique, mental, émotionnel et spirituel.

PHYSIOLOGIE DU JEÛNE  

       En permettant un repos digestif, avec pour conséquence une économie d’énergie, notre organisme va utiliser toute cette énergie supplémentaire (30% environ) à l’élimination sélective des toxines, à l’entretien de la vie, c'est à dire, l’épuration des humeurs (ce sont tous nos liquides : sang, lymphe, liquide intra et extra cellulaire….), le renouvellement cellulaire, et la recharge des énergies. C'est ce qui se passe durant notre sommeil, juste prolongé dans le temps.

QUE SE PASSE T'IL PENDANT LE JEÛNE ?  

       L'organisme au début se détoxifie, se nettoie et quelques manifestations (ou crises curatives) peuvent apparaître (maux de tête, nausée, crampe, fièvre, crise cutané, diarrhée) . Bien géré et bien accompagné, elles se vivent sans difficulté. Le jeûne commence toujours par une préparation (descente alimentaire) de 2 à 5 jours selon son état, puis vient le jeûne lui-même et enfin la reprise alimentaire de 1 à 5 jours selon la durée du jeûne. Pratiqué hors de chez soi, le jeûne peut être vécu comme une retraite. En se coupant de ses habitudes on s'accorde un temps de pause propice à la réflexion. Accompagné et soutenu par l’énergie du groupe, c’est une expérience facile et unique à vivre.

RUPTURE DU JEÛNE

L'élimination se fait lors de la reprise de l'alimentation !!!

Après un jeûne dit court : pas de grande précaution à respecter, c'est suivant son propre ressenti, éviter si possible un gros repas avec des aliments très sucrés qui invite à la boulimie.

Après un jeûne dit long : éviter tous les aliments sucrés comme les fruits, le pain, pâtisserie... favoriser plutôt les légumes verts riche en sodium et les matières grasses (avocat, huile de noix de coco), commencer par un jus ou une soupe pour pas agresser son intestin avec 1 repas par jour pendant quelques jours puis vous pouvez passer à 2 repas.

Exemple de jus (voir sur la page "Jus") : céleri, persil, concombre, épinard, ananas, curcuma, gingembre

LES CONTRE-INDICATIONS

       Le jeûne n'est pas recommandé pour les personnes âgées, les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants, en cas d'anorexie et de diabète type I

Pour toutes maladies graves le jeûne dit thérapeutique existe avec une prise en charge complète.

  • w-facebook
  • Twitter Clean